Un départ en "douceurs" avec Sadaharu Aoki

Publié le par Harumi

Un départ en "douceurs" avec Sadaharu Aoki

La grosse énigme du jour était de savoir par quel article débuter ce blog, quel thème aborder en premier. C'est tout de même un sacré challenge pour cet article de savoir qu'il va être envoyé au front en première ligne! Alors, j'ai décidé de retourner aux bases "back to basics" quoi! Et pour moi la base... c'est la bouffe ^^ héhéhéhéhé.

Alors, j'ai décidé de te faire part très cher lecteur futurement assidu de ce blog, de ma dernière découverte en la matière.

Alors, avant tout, tu dois connaître mon penchant... on va pas dire démesuré, mais bon très marqué pour tout ce qui a trait à l'Asie, encore plus au Japon. Pourtant, je suis souvent scandalisée de l'image que l'on se fait de leur art culinaire, encore plus de sa ré-interprétation sur le sol français par de pseudos restos à sushis... hum hum... Je m'emporte.

Comme tu l'auras deviné, cet article va parler de cuisine japonaise, mais pas n'importe laquelle, ni de n'importe qui. Il s'agit en l'occurrence d'un très grand pâtissier à qui ma photo de fait pas vraiment honneur, mais mes papilles si! J'ai l'immense plaisir de vous présenter (oui car à mon avis il n'est pas forcément connu par chez nous mangeurs de baguettes, alors qu'il est réputé en territoire du soleil levant) le célèbre SADAHARU AOKI.

Avant de vous parler de ses oeuvres, autant vous parler un peu du maître. Né au Japon en 87 (comme moi hihihihihi ...hum), il acquiert son savoir faire de pâtissier-chocolatier auprès de ses confrères français. Son talent n'étant pas passé inaperçu, il ouvrira une première boutique rue Vaugirard à Paris, puis une seconde, une troisième et une quatrième (ne vous inquiétez pas les adresses vont pleuvoir un peu plus bas ;) ). Il s'adonne dans celles-ci à la pâtisserie bien française: choux à la crème, éclairs, macarons, truffes... qu'il revisite avec des saveurs japonaises: Yuzu, Matcha, sésames... Pour donner naissance à de pures merveilles gustatives! Et quand je dis, merveilles, croyez moi je suis difficile à satisfaire, mais là rien à redire: l'éclair aux sésames noires est ferme, fondant, goûteux, parfaitement équilibré.

Petits exemples de ce que l'on peut trouver dans l'antre de Sadaharu Aoki: Mille feuilles au matcha, éclair aux sésames noires ou au matcha, macarons en tous genres mais petit plus pour ceux au wasabi ou au Yuzu (agrume nippone), des truffes au caramel au beurre salé enrobées de matcha, diverses tablettes de chocolat dont celle au matchs, fondante, goûteuse à souhait.

Mais bon, je ne vais pas vous gâcher tout le plaisir, je vous laisse donc vos petits pieds vous mener jusqu'à l'une de ces boutiques épurées, découvrir le savoir-faire, l'accueil et le professionnalisme nippon qui s'en émane.

Quand je dis petites, ouvrez grand vos mirettes si vous ne voulez pas passer à coté!

En attendant, échauffez vos estomacs et direction:

boutique Ségur
25 rue Pérignon 75015 Paris

boutique Vaugirard
35 rue de vaugirard 75006 Paris

boutique Port Royal
56 boulevard de Port Royal 75005 Paris

boutique Lafayette Gourmet
Galeries Lafayette Gourmet 1er étage
40 Boulevard Haussmann 75009 Paris

http://www.sadaharuaoki.com

A Bientôt pour de nouvelles aventures ^_-

Publié dans pâtisserie, japon, paris, Asie

Commenter cet article