Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura

Publié le par Harumi

J'ai eu l'opportunité de goûter le nouveau menu du Kura à base de produits exceptionnels tels que caviar, langouste, saint jacques... je vais aller droit au but avant de détailler mon avis. Pour ceux qui suivent mes périples culinaires, vous n'êtes pas sans savoir que le Kura est un de mes restaurant favori de la capitale. Et pourtant... ce nouveau menu m'a quelque peu déçu. Alors, je nuance de suite, il est très bon et dans l'ensemble bien conçu, toutefois le restaurant m'avais habitué à mieux, et pour le double du prix d'un menu Omakase habituel je m'attendais sincèrement à mieux. Je ne vais pas représenter le restaurant, je l'ai déjà fait Ici. Je vais vous donner mon avis sur chaque plat pour plus de précision.

En amuse bouche, un chawan mushi de crabe au yuzu, rien à redire, une vraie merveille! La texture légère, parfumée, dissimulant de belles miettes de crabe. Température parfaite, quantité impeccable, sans doute mon favori du menu.

Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura

Entrée, avec un mini chirashi de caviar. La ça se complexifie, en soi, le plat est excellent, présentation raffinée, quantité correcte au vu du produit luxueux. Il se compose d'une cuillerée de riz aromatisé au shiso et basilic surmonté d'une belle couche de caviar Osciettre imperial. Le caviar est excellent, le riz de même, et l'ensemble se marie à merveille. Le seul bémol et encore, c'est que le parfum du riz est tel qu'il rend le caviar accessoire. Ce dernier semble simplement venir aromatiser le riz, alors qu'on s'attendrait à ce que le caviar soit au centre de l'attention. Je regrette peut être qu'il n'ait pas d'avantage été sublimé. Mais je le répète, l'ensemble était délicieux.

Seconde entrée: les tempuras de langouste. La pâte et la friture sont maitrisées, et dieu sait que ce n'est pas évident à trouver sur Paris! La langouste est bonne et dans de belles proportions, mais je suis assez déçue de la sauce proposée. Une sorte de mayonnaise épicée, j'aurais préféré quelque chose de plus léger au yuzu par exemple, ou une sorte de pesto au shiso.

Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura
Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura

Gambero rosso et saint jacques au shiso. Une réussite impeccable cette fois encore, bien que je déplore la quantité ... Le crustacé ( esseulé ) était cuit à la perfection, parfumé et fondant, au même titre que la saint jacques, à qui son corail faisait défaut malheureusement. La sauce au shiso se mariait également très bien avec de légers accents grillés pour corser le tout. 

La soupe de nouilles, sans doute ma plus grosse déception. Je suis une grande amatrice de soba dont j'ai plaisir à me délecter lors de mes périples au Japon. Mais là ces derniers étaient trop cuits, ce qui les rendait farineux, quel dommage. Le bouillon est très bon, mais quant à la présence de truffe ... et bien je l'ai cherchée, tant gustativement que visuellement, et je n'ai pu repérer que la morille... Bien dommage. L'oeuf était quant à lui bien cuit mais trop froid, même si il nous a été expliqué que c'était pour stopper la cuisson, la différence de température brisait l'harmonie du plat.

La caille farcie d'un riz mêlé à de beaux morceaux de foie gras, et accompagnée de champignons était très bonne. La viande tendre, richement parfumé, et la farce généreuse en foie gras. Le petit plus la présence de yuzucho (pâte de yuzu très piquante) qui se mariait merveilleusement bien avec la volaille.

Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura
Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura

Le sorbet yuzu, très bon comme d'habitude.

La tartelette ananas en revanche m'a déçue, la pâte étant beaucoup trop sèche selon moi, et la garniture trop peu harmonieuse. Qui plus est, l'umeshu s'est fait tellement discret que je n'ai pu le sentir.

Le fondant je ne peux malheureusement pas l'évaluer vu que je n'apprécie pas le chocolat, mais sa cuisson me paraissait très bien. La mousse au thé vert était agréable mais manquait de fermeté.

Voilà, en soi le repas était très bon, bien largement au dessus d'un restaurant classique. Disons que mon désappointement découle d'avantage de ma précédente expérience et des tarifs pratiqués qui laisseraient présager d'avantage de tenue. Je continue donc de recommander l'endroit, mais vous invite d'avantage à patienter jusqu'au retour d'un menu plus classique.

Sur ce bon appétit! 

Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura
Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura
Menu nouvelle année 2016/2017 du restaurant KuraMenu nouvelle année 2016/2017 du restaurant Kura

Commenter cet article