Dosanko Larmen, cap vers le nord du Japon!

Publié le par Harumi

Me voilà enfin de retour après une longue pause (mariage, plus d'ordinateur...) mais je n'ai pas chaumé pour autant. J'ai poursuivi mon tour des différents restaurants de Paris, et autres. Pour aujourd'hui, je vous propose donc une petite escale au Japon, plus précisément à Hokkaido, l'île la plus au nord de l'archipel nippon. Pour cela il vous faudra pousser la porte du restaurant de ramen encore tout jeune, le Dosanko Larmen (Il a repris la place du Taishoken ).Situé comme la plupart de ses confrères, rue sainte Anne, il a eu tôt fait de se frayer une réputation. Et pour cause, vous y mangerez de bien bons ramens, mais surtout ne faites pas l'impasse sur les gyozas!

Car c'est bien ici que son servis mes préférés, et pour le moment tout du moins, au prix le plus abordable! Le restaurant vous proposera principalement des ramens et gyozas, mais vous pouvez également opter pour un donburi.

Pour la petite leçon d'histoire, Dosanko signifie d'origine d'Hokkaido. Dosanko Larmen est en fait une enseigne Japonaise assez répandue sur l'archipel, qui fait enfin irruption chez nous!

Ici les ramens ont une base principalement de miso, dont vous pourrez choisir la couleur : blanc (plus doux) ou rouge (plus corsé), mais vous pourrez opter également pour un bouillon sauce soja plus classique, ou bien sel et beurre.

Les quantités sont vraiment bien, même le petit est de bonne proportion. Vous avez la possibilité par ailleurs, de personnaliser votre plat avec différents ingrédients: supplément de roti de porc, maïs, oeuf, naruto ...

Gyozas, Ramen au miso rouge avec supplément roti de porc, format moyen. (toutes mes excuses pour les photos, mais difficile de saisir un plat qui fume!)Gyozas, Ramen au miso rouge avec supplément roti de porc, format moyen. (toutes mes excuses pour les photos, mais difficile de saisir un plat qui fume!)
Gyozas, Ramen au miso rouge avec supplément roti de porc, format moyen. (toutes mes excuses pour les photos, mais difficile de saisir un plat qui fume!)

Gyozas, Ramen au miso rouge avec supplément roti de porc, format moyen. (toutes mes excuses pour les photos, mais difficile de saisir un plat qui fume!)

Ramen au beurre, petit format.

Ramen au beurre, petit format.

La décoration quant à elle est assez sommaire, mais sincère à l'ambiance d'un restaurant de ramen. Une salle se trouve au sous sol, mais vous pouvez tenter le comptoir. Les places sont assez étroites comme dans la plupart des restaurants japonais du quartier. Mais on n'en tient nullement rigueur, on profite de cette bouffée de chaleur en cette période où les degrés et les feuilles sont en chute libre, et on aspire nos pates bien fermes, tout en savourant le bouillon.

Pour conclure, je vous recommande vivement ce petit restaurant, vous y mangerez bien, copieusement, pour un tarif correct. Rivalise t il avec le Naritake? A mon sens oui, mais cela reste encore différent, et difficile à comparer, si ce n'est que le Dosanko Larmen est sans nul doute plus digeste, et que ses gyozas sont bien au dessus.

Dosanko Larmen

40 rue Sainte Anne

75002 Paris

http://www.dskgroup.co.jp​

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article