Yoshi, un restaurant japonais?

Publié le par Harumi

Bonjour à toutes et à tous gourmands de la toile!

Aujourd'hui j'aimerai vous faire part d'un restaurant japonais, ou presque... Là est le débat.

Le Yoshi, comme son nom l'indique propose des mets d'origine nipponne. Jusque là tout va bien. Néanmoins, lorsque l'on apprend que son chef cuisinier Bingheng Zhang est chinois, OMG, puriste gastronomique que tu es, tu t'indigne haut et fort, car seul le japonais peut faire de la cuisine japonaise.

Et bien j'ai envie de te dire que je suis, enfin, j'étais également de ton avis. Mais comme seuls les imbéciles ne changent pas d'avis à ce qu'on dit, j'ai voulu tenter le coup. Surtout après avoir tiqué devant son excellente réputation sur la toile.

Alors nous y voici, un cadre sobre, tamisé, une salle assez restreinte, mais le chef et la serveuse, son épouse, nous accueillent avec un grand sourire. L'endroit se veut propre et moderne, et la carte particulièrement alléchante! Dur dur d'y faire un choix, toutefois, comme à mon habitude je m'étais un peu renseignée sur les spécialités, dont une m'aguichait carrément!

La salade de crabe des neiges aux algues et au yuzu, dissimulée sous l'appellation énigmatique de "Sunomono".

Autant vous dire que cette petite salade vaut le détour, du fait des mélanges de saveurs, de textures, vraiment, vraiment très bon.

Sunomono: salade fraiche d'algues, de morceaux de crabe des neiges, concombres et radis le tout arrosé d'une sauce gélatineuse au yuzu et au vinaigre de riz.

Sunomono: salade fraiche d'algues, de morceaux de crabe des neiges, concombres et radis le tout arrosé d'une sauce gélatineuse au yuzu et au vinaigre de riz.

Yoshi, un restaurant japonais?

La deuxième entrée coup de foudre fut le risotto de homard à l'ail. Bien que moins attirante visuellement, une véritable explosion des papilles.

Pour le plat de résistance, on repart sur du classique: sashimis et tempuras.

Alors, je vais être assez impitoyable, mais bien que je ne perde pas complètement espoir, je désespère d'en trouver d'aussi bonnes que durant mon séjour au Japon. Depuis, elles me semblent toutes lourdes, démesurément grasses, et insipides. Désolée pour le Yoshi, mais il n'y fera pas exception. Malgré la présentation très avantageuse (l'appareil n'a pas eu le temps d'agir, que j'avais déjà englouti la moitié), sous forme de bouquet et de petit panier.

En revanche, les sashimis étaient fondant et gouteux. Un vrai plaisir pour le palais d'un amateur de poisson cru ^-^.

Une belle assiette de sashimis, sans risques de la part du chef: dorade, saumon, thon, un peu de chinchard.

Une belle assiette de sashimis, sans risques de la part du chef: dorade, saumon, thon, un peu de chinchard.

Et voilà de quoi digérer ;)

Et voilà de quoi digérer ;)

Côté desserts, rien de fameux, nous avons donc choisi de passer notre tour.

Bref, le Yoshi restera à mon sens une expérience à vivre sans a priori surtout. Vous pourrez ainsi découvrir de nouvelles saveurs qui en valent bien le détour. Et ressortir de là avec une nouvelle marotte en tête: peu importe que le chef ne soit pas japonais, dès lors qu'il a été formé en bon et due forme par les meilleurs ;).

Bien que le prix puisse en rebuter quelques un au budget étroit, vous pouvez, comme nous, fouiner sur le site de lafourchette, afin de bénéficier d'une offre bien pratique!

Alors japonais ou pas, débat n'a pas lieu d'être, et allez tester ce petit resto sur le champ!

Restaurant Yoshi

11 rue Jean Giraudoux

75116 Paris

01 47 20 48 94

Ceci dit vu le peu de places disponibles je vous recommande fortement de réserver en amont vos sièges, alors... A vos agendas!

Commenter cet article